Culture

Le Nouvel Elan Populaire fait le constat qu’au-delà de la programmation du Théâtre de Gascogne, les associations locales dédiées à la culture ne sont plus suffisamment valorisées alors que la ville regorge de talents (théâtre, peinture, sculpture)…

Le Café Music est un acteur essentiel et son développement est un enjeu culturel du territoire, la rénovation des locaux ne suffit pas.

Les arènes de Mont-de-Marsan sont également sous utilisées quand d’autre villes valorisent de tels équipements pour organiser des événements d’ampleur : concerts de musiciens amateurs, concerts de groupes reconnus en été, matchs sportifs….

Par ailleurs, le Musée Despiau-Wlérick n’est pas reconnu à sa juste valeur alors que Mont-de-Marsan possède des collections d’art figuratif uniques en France. Ces collections sont stockées mais peu exposées en dehors d’événements ponctuels (Mont-de-Marsan Sculptures). 


La culture underground (street art, arts de la rue), quant à elle, est aujourd’hui invisible sur la ville alors que de nombreux acteurs locaux demandent à être reconnus.

Enfin, sur la thématique musicale, Mont-de-Marsan souffre d’un manque de salles de concert proposant une jauge de 1 500 places debout, ce qui réduit l’offre culturelle en la matière.

La culture doit retrouver toute sa place dans la vie des montoises et des montois afin de servir de tremplin au renouveau du cœur de ville, tout en restant accessible. 

Nous voulons

1 – Repenser la valorisation du Musée Despiau-Wlérick afin de promouvoir les collections existantes (art figuratif) en créant un événement annuel autour de Mont-de-Marsan Sculptures

2 – Créer un festival annuel des arts de la rue (théâtre de rue, street art)

3 – Valoriser les arènes de Mont-de-Marsan en dehors du cadre des fêtes de la Madeleine (concert amateurs, matchs de sport…)

4 – Créer un espace urbain dédié aux cultures urbaines (skateboard, BMX, roller….) en cœur de ville

5 – Permettre l’organisation de concerts d’envergure comme ce fut le cas par le passé avec l’Espace François-Mitterrand en créant une salle multimodale à Nahuques